L’acné du chat

 

Causes et signes cliniques

Peut-être que certains lecteurs vont être surpris par le terme « acné du chat », et pourtant cette affection existe bien chez le chat et est relativement assez fréquente dans les pathologies dermatologiques félines.

L’acné du chat peut se rencontrer à tout âge, auprès de  toutes les  races félines et dans les deux sexes !

Dans cet article nous allons définir l’acné du chat, décrire les facteurs responsables, les symptômes de cette maladie et les moyens de diagnostic. Pour terminer un large chapitre sera consacré au traitement et à la prévention de l’acné du chat.

Définition de  l’acné du chat

Le chat possède des glandes sébacées et des glandes sudoripares. Le rôle des glandes sébacées est de sécréter du sébum qui va maintenir la souplesse de la peau, éviter son  dessèchement  et rendre imperméable les poils.

Un point important à signaler :

Les glandes sébacées sont associées aux follicules pileux, ce qui explique que toutes pathologies de ces glandes auront des répercussions sur le poil (trouble de la kératinisation). (Voir schéma ci-dessous)

 

Où sont situées  les glandes sébacées chez le chat ?

Les glandes sébacées sont principalement groupées au niveau du menton, des lèvres (surtout inférieure), des paupières, de la face dorsale de la queue, du scrotum et du prépuce.

Les glandes sébacées chez le chat jouent également un rôle important dans le marquage du territoire et ce par le biais de phéromones présentes dans les sécrétions.

Il y a particulièrement deux  zones où les glandes sébacées sont regroupées et jouent un rôle important dans le marquage :

au niveau du menton : on appelle cette zone « organe sous-mentonnier »
au niveau de la face dorsale de la queue : on appelle cette zone « organe supra-caudal »
Vous avez déjà tous  remarqué ce comportement typique du chat qui frotte sa tête (particulièrement son menton) sur des objets préférés,….et bien c’est sa manière de baliser son territoire et aussi se rassurer.

Il n’est pas rare de constater des tâches (traînées) grasses, noirâtres sur les objets frottés et c’est le résultat de la sécrétion des glandes sébacées de l’organe sous-mentonnier.

L’acné est donc une inflammation des glandes sébacées ou plutôt pilo-sébacées,  qui va entraîner une obturation du follicule pileux par un excès de sécrétion de sébum.

Le follicule pileux bloqué va produire un comédon ou point noir (élément que tout le monde connaît pour l’avoir vécu ou vu, n’est-ce pas mesdames ? 😉 ).

Ce point noir peut s’infecter pour produire des pustules (présence de pus)

Vous avez compris, maintenant, pourquoi l’acné du chat est souvent décrite comme l’acné du menton, car c’est une zone particulièrement riche  en glandes sébacées et propice à l’acné.

L’acné du chat : Causes et conditions prédisposantes.

La cause (ou les causes) de l’acné du chat est actuellement(2012) inconnue, cependant il existe plusieurs facteurs responsables de  l’inflammation des glandes sébacées ainsi qu’une production anormale de sébum.

Alors quels sont ces facteurs ?

– La contamination bactérienne

Lorsque l’animal s’alimente, une partie du menton et de la lèvre inférieure peuvent être souillées par des aliments et être le point de départ d’une contamination par les bactéries.

Le tartre dentaire peut également favoriser une infection de ces régions par la salive.

– Réduction du système immunitaire

Le stress ou les infections par les virus du coryza (herpès virus, calicivirus) peuvent réduire l’efficacité du système immunitaire et favoriser localement une inflammation et /ou une infection.

– Les bols en plastique

Lorsque le chat s’alimente, les régions du menton et de la lèvre inférieure sont constamment en contact avec le bord du bol en plastique et certains chats sont allergiques avec cette matière. Une inflammation peut se développer et être responsable de l’acné du chat.

Même pour les chats non allergiques, le bol en plastique peut être un facteur favorisant. En effet, le plastique est poreux et des bactéries peuvent se loger facilement dans les microfissures du bol et être responsable d’une contamination bactérienne.

Allergie alimentaire

Certains aliments seraient responsables d’une allergie et provoquerait une inflammation de la peau avec comme conséquence une excitation des glandes sébacées au niveau du menton.

Présence en excès de Malassezia pachydermatis

Malassezia pachydermatis est un champignon fréquent, non pathogène au départ, localisé principalement dans la région péri-buccale, le conduit externe de l’oreille, la région péri-anale et les pattes. Une prolifération non contrôlée de ce champignon peut être responsable d’une inflammation et/ou infection au niveau du menton et aboutir à l’acné du chat.

malassezia

Le manque d’hygiène locale

En temps normal, le chat est un animal qui se toilette régulièrement. Mais le menton étant une zone difficilement accessible pour ce nettoyage, il peut arriver que le manque d’hygiène locale soit responsable d’une inflammation qui est, comme vous le savez, le départ de l’acné du chat.


Le frottement excessif
du menton lors du marquage territorial

Certains chats anxieux, stressés peuvent avoir ce comportement excessif de marquage du territoire et provoque ainsi par frottement une irritation du menton, point de départ potentiel d’une acné du chat.

Causes idiopathiques

Un certain pourcentage de chats va présenter une acné sans avoir de causes connues, ni de facteurs prédisposant.

Idiopathique est un terme médical signifiant que la cause de la pathologie n’est pas connue ou apparente. Ce terme nous rappelle que la médecine n’est pas une science exacte et que l’humilité doit rester de vigueur dans l’approche et la pratique de cet art.

Vous connaissez maintenant les facteurs connus déclenchant  l’acné du chat. C’est important de les relever ou de les identifier, car cela permettra une meilleure approche thérapeutique.

Acné du chat : LES SIGNES CLINIQUES

Comme écrit plus haut, les signes cliniques de l’acné du chat se situent au niveau du menton et sur le pourtour de la lèvre inférieure. Cette pathologie peut parfois entraîner un tableau clinique dramatique, aussi dès que vous constatez un des signes cliniques suivants sur votre compagnon, je vous conseille de consulter votre vétérinaire traitant le plus rapidement possible.

Il y a deux formes dans l’acné du chat

A)   Forme légère de l’acné du chat

On constate des petites croûtes et la présence de comédons (pore avec excès de sébum) au niveau du menton et la lèvre inférieure. La présence de point noir est dû au fait que le sébum en excès au niveau du pore s’oxyde au contact de l’air et devient noir.

Un exsudat noirâtre (sébum) peut également être présent et agglomérer les poils.

L’inflammation locale est marquée par la présence de papules et boutons.

Une infection localisée peut également être notée : présence de pustules (pus)–> folliculite

Voici une série de photos présentant des chats atteints d’acné sous sa forme” légère”




1237099306261031288Steren_Warning.svg.hi

B)  FORMES GRAVE DE L’ACNE

les signes  cliniques s’aggravent avec apparition de furonculose, cellulite, fistule,…

Un œdème important peut être présent et provoque un gonflement du menton.

La chute des poils peut être présente suite à un prurit (démangeaison). L’animal peut s’auto- mutiler à un point tel qu’il se gratte à sang.

Présence de pus avec parfois une augmentation du volume des ganglions lymphatiques régionaux.(adénite)

L’état général du chat peut être altéré avec également présence d’une douleur assez intense.

Prurit+ douleur+ gonflement+ saignement+ chute de poils + pus, voilà les signes cliniques les plus caractéristiques de la forme grave de l’acné du chat.

Voici un slide de chats atteints d’acné à un stade sévère, comme vous allez pouvoir le constater il y a des lésions vraiment impressionnantes et difficiles à soigner .




 

En règle générale, l’acné du chat se contrôle très bien dans sa forme légère mais peut devenir un véritable challenge lorsqu’il atteint un stade plus grave. Les récidives ne sont pas rares, surtout lorsque les conditions déclenchantes n’ont pas été identifiées ou résolues.

Si vous avez vécu des expériences de ce type avec vos chats, n’hésitez pas à partager votre histoire sur l’acné du chat dans les commentaires !

 

 

 

Tout savoir sur l’acné du chat : causes et signes cliniques ( Part I)