LES CALCULS URINAIRES

chat persanComment se forme les calculs urinaires du chat ?

Les calculs urinaires (aussi appelés urolithiases) sont dus à des petits cristaux qui se forment dans l’urine et qui s’agglomèrent les uns aux autres. Ils peuvent provoquer une obstruction de l’urètre. Cela constitue une pathologie assez fréquente chez les chats adultes, surtout les mâles castrés.

Il existe divers calculs urinaires : les plus fréquents sont les calculs de struvite (ou calculs phosphoammoniacomagnésiens). On trouve aussi des calculs d’oxalate de calcium, ou encore des calculs de cystine.

Quels sont les symptômes pour le chat ?

Les symptômes n’apparaissent que lorsque les calculs, initialement présents dans la vessie, se déplacent et passent dans l’urètre. Le chat présente alors des difficultés à uriner et il a mal : il se met souvent en position pour uriner en miaulant mais il n’y a pas émission d’urine ou seulement quelques gouttes avec souvent du sang. De plus, l’urée n’étant plus éliminée, cela provoque rapidement des répercussions sur l’état général de l’animal. En effet, si le chat reste « bouché » pendant plus de 24 heures, il devient très abattu et anorexique. Parfois, des vomissements sont aussi présents. Si rien n’est fait, l’animal peut sombrer dans un coma et mourir.

Donc, lorsqu’un chat présente une obstruction urétrale, due ou non à des calculs urinaires, il s’agit d’une situation d’urgence et il faut rapidement emmener l’animal chez un vétérinaire.

Comment se fait le diagnostic ?

Le diagnostic se fera notamment par palpation de la vessie (remplie d’urine) associée aux différents symptômes.
Un examen cytobactériologique des urines révèlera la présence de cristaux s’il y en a et précisera la nature de ceux-ci. Cet examen permettra aussi de mettre en évidence une éventuelle infection urinaire concomitante.

Tout cela permettra de définir le traitement pour soigner le chat et ensuite éviter les récidives.