Mon chat n’est pas câlin, que faire ?

« Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche pas le contact avec moi et quand je la prends dans mes bras, elle se révolte toujours ! », se désole Nathalie. Qu’arrive-t-il à Vanille ? Est-il encore temps de l’apprivoiser ?

La tendresse n’est pas une marque de fabrique

Le chat est un animal indépendant et souvent câlin, mais pas toujours. Vous êtes peut-être timide, boudeuse, enjouée ? Votre chat aussi possède sa propre personnalité. Elle est différente de celle d’un autre chat ou de la vôtre.

L’apprivoiser en douceur

Ce serait dans la petite enfance que tout se jouerait. Un chaton habitué petit aux contacts humains et aux câlins serait plus sociable à l’âge adulte. Attention, il faut trouver la juste dose d’attention : ni trop, ni trop peu pour ne pas le dégoûter des caresses.

Votre chat a son caractère. Il sait ce qu’il veut ou ne veut pas. Il a son propre rythme de vie et c’est à vous de vous y plier… dans une certaine mesure, bien sûr. Lorsqu’il fait sa toilette ou se repose, mieux vaut ne pas le déranger. Dans le meilleur des cas, il vous ignorera. Dans le pire, surtout si vous insistez, il n’hésitera pas à vous griffer pour que vous reteniez votre leçon.

Etre à son écoute

Apprenez à repérer les moments où votre chat est disposé aux câlins. C’est facile. Par exemple, lorsqu’il se frotte contre vos jambes, il veut entrer en contact avec vous. Caressez-le ! S’il frotte sa tête contre la vôtre, le message est encore plus clair : c’est une demande expresse de câlins. Profitez-en !

Respecter son autonomie

Certains chats font preuve de sautes d’humeur. « Je caressai Diva, le chat persan d’une amie. Elle ronronnait mais tout à coup elle s’est retournée, m’a griffée et s’est sauvée ! J’en suis restée sous le choc. », raconte Alexia. Diva est un chat sociable : elle aime ses maîtres et les humains en général. Elle ne supporte simplement pas les contacts prolongés.

Les chatons sont particulièrement sujets à ces modifications de comportement. Ils doivent dormir près de 20 heures par jour et ne sont donc pas très patients, même quand il s’agit de câlins ! Pour éviter les coups de griffe, apprenez à repérer les signes annonciateurs : son regard change ou s’obscurcit, ses pupilles se dilatent, il s’agite… Le temps des caresses est fini.

Des races de chat plus affectueuses ?

Les persans sont réputés très câlins, mais aussi distants. Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il n’y a pas vraiment de règles en matière de caractère félin ! Certaines races sont reconnues comme plus affectueuses, mais c’est la personnalité de votre chat, et vos affinités, qui décideront de la dose journalière de câlins !