LES RÈGLES DU JEU DE l’INCARNATION

La mission d’âme ou les règles du jeu de l’incarnation

 

missionLorsque l’on commence à « s’éveiller », on se pose 1001 questions. Et les réponses à ces questions peuvent être nombreuses, dérangeantes, et même nous faire peur parfois ! On commence à entendre parler de mission de vie, d’âme, de réincarnation. A cela s’ajoute les signes que nous sommes censés recevoir, les messages de nos guides et des synchronicités que nous devrions vivre… Bref, nous voilà confrontés à un univers et à un vocabulaire qui peut nous échapper. C’est pourquoi j’ai eu envie d’écrire sur le sujet afin d’essayer de vous éclaircir les idées (si vous en avez besoin, bien sûr !).

Bon, commençons par le commencement : nous sommes une âme dans un corps physique. Notre âme est immatérielle, notre corps, lui est bel et bien « dans la matière ». Notre corps, c’est ce « véhicule terrestre » qui permet à notre âme de passer son séjour sur Terre, dans la matière. Ainsi, on peut dire que notre âme est « dans notre corps », qu’elle s’est « incarnée » sur Terre grâce et à travers à ce corps. C’est donc ça que nous appelons l’incarnation : le fait que l’âme « emprunte » un corps physique afin de venir passer un séjour sur Terre.

A ce stade, nous pouvons déjà bel et bien poser un premier constat : si notre corps est composé de matière, il est logique qu’il finisse par se dégrader et donc par mourir. Mais pour notre âme qui, elle, est immatérielle, il est aussi tout à fait logique qu’elle ne meurt pas. Jamais. Elle est éternelle. Chouette, ça non ?!

Ainsi, notre âme, une fois son passage sur Terre terminé, redevient une « petite lumière », un « souffle de vie », ailleurs que sur cette Terre. Elle repart d’où elle est venue et continue sa route. Elle se réincarne ou pas selon son « avancement ». Mais maintenant, voyons la route que notre âme emprunte sur Terre de plus près.

Pourquoi cette âme vient-elle s’incarner sur Terre : la mission d’âme

Notre âme vient expérimenter la matière. C’est à dire qu’elle vient vivre des expériences matérielles, à travers ce corps physique. Ces expériences ne peuvent être vécues que mission-d-amedans la matière, donc uniquement sur la Terre. Et elles sont diverses et variées : comprendre l’amour, ressentir la violence, le désarroi, la tristesse, ce qu’est le sens de la compétition, de déshonneur, la souffrance, la douleur, mais aussi la joie, la réussite, etc… Ces sensations, ces sentiments, ces ressentis sont propres à la « troisième dimension » dans laquelle nous vivons sur cette Terre (pour en savoir plus sur les différents plans et dimensions

Mais aussi et surtout, notre âme, à travers ses expériences, vient incarner la lumière, SA lumière. C’est ça la GRANDE MISSION de notre âme : allumer sa petite lumière, partout sur son passage, dans chaque projet initié, dans chaque objet créé, dans chaque relation vécue. Ce qui lui permet de devenir elle aussi de plus en plus lumineuse… Ainsi, nous sommes des petites lumières, venues expérimenter la matière, allumer des petites bougies partout sur notre passage terrestre, afin d’éclairer encore davantage…

Qui choisit ces expériences matérielles ?

Maintenant, rentrons plus dans le détail de l’organisation des choses. Puisque nous venons vivre des expériences diverses et variées, il semble logique que certaines ne seront pas super sympas… Alors, se pose la grande question : « mais pourquoi je suis venu vivre ça? Qui m’impose ça ? »

mission-d-ameEt bien la réponse est très simple : vous. Vous, et personne d’autre que vous. Ou plutôt, votre âme pour être plus précise. En effet, votre âme, avant de s’incarner, a décidé d’un « plan de route », de son « chemin d’incarnation » si vous préférez. Et sur ce chemin, elle a prévu différentes étapes incontournables. Ce sont ces fameuses épreuves que nous traversons tous à un moment ou à un autre de notre vie.

Pour résumer tout ça, il y a donc une mission commune à chaque âme qui est d’incarner la lumière, et chaque âme pour y parvenir, vient vivre des expériences qui lui sont propres et qu’elle a décidé de vivre avant sa « descente » sur Terre. Si on prend l’image du GPS de nos voitures, il y a la destination finale, commune à chaque âme (incarner la lumière, « mettre » de la lumière) et des étapes de route propres à chaque personne (ses « petites missions », ses épreuves, etc). Et comme toutes les routes mènent à Rome, nous allons tous dans le même sens…

Ainsi, c’est vous-même qui avez décidé d’être handicapé, c’est vous-même qui avez décidé de vivre la violence au sein du couple, c’est vous-même qui avez décidé d’avoir 6 enfants, ou de ne pas en avoir du tout, c’est vous qui avez décidé de vivre la solitude ou au contraire l’étouffement au sein de la cellule familiale, etc. C’est pourquoi, une fois que l’on sait ça, il est difficile d’en vouloir aux autres ou encore de les juger. Chacun vit ses expériences, c’est tout !

Les grandes rencontres ne sont pas le fruit du hasard

Mais pour ce faire, vous aurez compris à travers mes exemples, qu’il nous faut l’interaction avec d’autres âmes incarnées pour aller au bout de nos expériences. En effet, décider de vivre la violence au sein d’un couple ne peut se faire que si l’âme du partenaire est en accord avec ce « plan ». Tout comme le fait d’avoir 6 enfants dépend du fait que 6 âmes décident de venir s’incarner dans votre famille, en passant par votre utérus…

C’est pourquoi, nous ne rencontrons personne par hasard. Je parle bien sûr des « grandes rencontres » de notre vie : nos parents correspondaient à ce que nous souhaitions expérimenter enfant, nos conjoints, nos enfants, nos amis très proches, un agresseur qui nous blesse, une belle âme qui nous montre le chemin… Toutes ces rencontres ont été décidées et « validées » avant notre incarnation. C’est pourquoi, il est juste de remercier tous ces compagnons de route, même si ce que nous vivons à leur côté n’est pas tout rose… Car ils ont accepté de nous aider dans notre mission de vie, parfois en endossant le mauvais rôle…..

mission-d-ame

Le voile de l’oubli

Maintenant abordons le sujet délicat : c’est bien joli tout ça, mais moi, je n’en ai aucun souvenir conscient ! Pourquoi ? Pourquoi ne pas se souvenir tout simplement de ce que nous avons décidé ? Pourquoi est-on soumis au « voile de l’oubli » ?

Principalement parce qu’il serait inutile et perturbant de se souvenir de nos vies antérieures. Cela pourrait totalement biaiser cette vie actuelle. Prenons un exemple : imaginez que dans une vie précédente, vous avez décidé d’expérimenter le meurtre et que vous étiez un meurtrier en série… Imaginez maintenant que vous vous souvenez de tout, dans les moindres détails… Vous ne pourriez pas avancer sereinement dans cette vie-ci et accomplir votre mission lumineuse. Vous seriez empli de remords…

C’est pourquoi, lorsque nous nous incarnons, un « reset » est effectué : nous repartons à zéro, totalement détaché de tout ce que nous avons pu vivre avant et de tout ce que nous avons prévu de venir expérimenter.

Nos guides, nos éclaireurs

Mais pour être sûrs que nous allons dans la bonne direction, nous ne sommes pas seuls ! Nous avons une « team », une équipe avec nous. Nous les appelons nos anges, nos anges gardiens, nos guides, peu importe. Parfois ce sont des proches décédés, parfois des êtres que nous ne connaissons pas. Ils sont là, comme les gardiens de nos secrets. Ils mission d'âmesavent tout ce que nous nous sommes programmé. Ils nous aident à avancer vers les missions que nous devons accomplir. C’est pourquoi, parfois, vous avez très envie de réaliser une action, vous y mettez tout votre cœur, mais pourtant, rien ne se fait, ça ne se réalise pas, ça coince, ça bloque. C’est tout simplement parce que vous n’aviez pas prévu d’expérimenter ça, mais que, et surtout, vous êtes en train de vous éloigner de ce que vous avez prévu de vivre.

Alors, ils usent de tous un tas de stratagèmes pour nous mettre sur le bon chemin : ils nous envoient des signes, nous font vivre des synchronicités, nous font parvenir des messages. Les signes et les messages peuvent prendre des formes différentes : les paroles d’une chanson, un publicité qui « tombe » sous nos yeux, une rencontre avec quelqu’un qui va prononcer une phrase qui va résonner en nous. Ça peut être aussi de mettre sur notre route « LA » personne qui va nous permettre d’ouvrir la porte que nous sommes sensé ouvrir depuis longtemps. Ou encore de voir des cœurs partout où nous posons les yeux, comme s’ils voulaient nous confirmer que nous sommes bien sur la bonne voie.

mission-d-ame-incarneeUne synchronicité, c’est le fait de vivre une expérience, de rencontrer une personne, de tomber sur un livre, pile-poil au moment où vous vous posez la question à laquelle cela peut répondre… Prenons un exemple : vous vous demandez si vous devez vous lancer à votre compte en tant que vétérinaire. Vous « envoyez » la question à l’Univers. Et là, dans les jours qui suivent, vous recevez dans votre boîte mail des publicités pour des vétérinaires ou des mutuelles pour animaux, vous ouvrez votre télé et tombez systématiquement sur des publicités pour de la nourriture pour animaux, vous rencontrez votre cousine Berthe qui vous dit à quel point il est compliqué pour elle de devoir faire 50 km pour emmener son petit chien chez le vétérinaire et que ça serait super si un véto voulait s’installer ici (justement là où vous pensiez ouvrir votre cabinet).

Ainsi, nos guides ont tout un arsenal de possibilités de nous aider. Il nous appartient juste d’ouvrir les yeux ou les oreilles.

 

Prendre le bon chemin

Donc comme nous venons de le voir, l’Univers fait tout pour nous mettre sur le « bon chemin », c’est à dire celui que nous avons prévu d’emprunter. Mais que ce passe-t-il si nous nous en éloignons et que nous ne comprenons pas les messages ? Et bien parfois, ils peuvent nous faire vivre des choses un peu « brutales ». Par exemple, un accident de la route qui va nous immobiliser plusieurs mois et nous permettre de mettre sur papier ce projet que nous avions dans la tête depuis des années (et qui en fait était notre GRAND PROJET DE VIE). Ou encore, tout sera fait pour que nous ne partions pas comme convenu de l’autre côté de la Terre, parce que notre mission doit s’accomplir ici en France. Alors, ce seront des avions annulés, des trains ratés, des bagages perdus, bref, tout ce qui peut compliquer notre voyage.

Je vais prendre un exemple personnel. Il y encore quelques années, je ne croyais en rien. En fait, je m’étais totalement coupée de mes ressentis comme la plupart des enfants vers 6 ou 7 ans. Oui mais voilà, ma mission de vie (je m’en rends compte depuis peu) est d’écrire et de partager afin que les autres comprennent ce qui se passe de l’autre côté du voile, ce mission-d-amequ’ils ressentent, ce qu’ils font sur cette Terre. Ce qui aurait été totalement impossible si j’étais restée fermée comme je l’étais… Alors ils m’ont joué un drôle de tour. Ils ont mis sur ma route mon compagnon actuel. D’ailleurs, quand je l’ai rencontré la première fois, je me suis dit « ah enfin, il est là », comme si je le connaissais, ou plutôt que je le reconnaissais. Cet homme est croyant, un peu pratiquant. Malgré mon athéisme, j’ai voulu lui faire plaisir, lui montrer que je respectais ses croyances. Je l’ai donc accompagné dans une église un peu particulière qui protège la relique de Ste-Catherine de la Médaille miraculeuse. Quand j’ai mis le pied dans cette église, j’ai été comme foudroyée : je me suis mise à entendre ce que les autres pensaient et à ressentir tout ce qu’ils ressentaient. J’étais tétanisée !! Moi qui ne croyais en rien, c’était quand même un peu fort !! Et depuis, je sens, je ressens, je capte, je vois, j’entends, je comprends, je vis tout un tas d’expériences qu’on pourrait qualifier de « paranormales »… Je me suis mise aussi à me souvenir de tout ce que je vivais petite : contact avec des êtres décédés, des visions, etc… Et plusieurs années après cet événement, après avoir cheminé aussi de mon côté, j’ai créé ce site et ce blog qui me permettent de partager toutes ces expériences… Ce que je n’aurais jamais fait si mes guides n’avaient pas provoqué cet enchaînement événements !

 

mission-d-ame

Libre arbitre

Mais pas d’inquiétude ! Tout le monde ne vit pas des « remises sur le chemin » aussi brutales. Et il faut aussi bien comprendre que même si vous vivez des événements de cet ordre, mais que vous ne voulez pas aller là où on vous pousse, il n’y a pas de souci ! C’est ce qu’on appelle le libre arbitre. Et vos guides le respecteront. C’est ainsi que certaines personnes traverseront leur incarnation sans jamais se mettre sur leur chemin de vie… Vos guides vous montrent la voie la plus simple pour vivre les expériences prévues. Mais c’est à vous d’accepter de l’emprunter.

 

La mission d’âme ou les règles du jeu de l’incarnation

Ainsi, comme nous venons de le voir, la vie peut être comparée à une grande scène de théâtre. Chacun a son rôle, en interaction avec ses compagnons de vie. Chacun vient vivre ses propres expériences et suivre le chemin qu’il a décidé avant de s’incarner. Mais chacun a aussi le choix. Nous ne sommes pas seuls dans cette grande entreprise. Nos guides, nos anges sont là, sur le pont, tout le temps pour nous aider. Il me semble que le fait de savoir tout ça permet de nettement dédramatiser tout ce que nous vivons….

Et je me suis laissée entendre qu’ils nous trouvent bien courageux, nous les « incarnés » de venir vivre tout ça !

 

 

 

Source: http://www.mademoiselle-bien-etre.fr/

 

 

 

 

 

error: Contenu protégé !!!
Partagez4
Tweetez
Enregistrer1
5 Partages