Étiquette : dormir

Respecter le style comportemental de son chat

comportement chat

Grand solitaire ? Pot-de-colle ? Autonomes, attachés et attachants, nos chats sont tout cela à la fois, ni jamais indifférents ni complètement inféodés, et ils souhaitent que nous comprenions et respections leurs tempéraments.

Dormir n’est pas bouder

Le sommeil, dont le chat est un grand expert et consommateur, a beaucoup contribué à sa réputation d’animal solitaire. Un chat peut s’abstraire de notre monde pendant 12 à 16 heures par jour, selon les âges de sa vie. Chaton, il tombe écroulé de fatigue au beau milieu de la table ou du tapis. Adulte, il sait choisir des endroits discrets pour être en paix, le temps de faire de beaux rêves. Mais il apprécie aussi beaucoup les siestes en notre compagnie, dès lors que c’est lui qui décide de venir s’inviter sur nos genoux ou à nos côtés sur le canapé. Rien ne contrarie autant un chat que d’être contraint, alors que son plaisir à venir est évident pour autant qu’on ne lui demande rien ou qu’on le prie gentiment. Ne rien attendre et se réjouir de tout, c’est un art. A l’école de nos chats, qui ne ménagent pas les leçons, nous apprenons la philosophie de la vie, en bonne intelligence.

 

Joueur ou caressant, chacun son tempérament

L’éthologie, qui est la discipline qui s’intéresse aux comportements des animaux dans leur milieu de vie, a permis d’identifier des tempéraments différents selon les chats, avec un style comportemental spécifique. Certains chats adorent jouer, d’autres sont des accros des câlins, et quelques chats exceptionnels conjuguent les deux tempéraments.
Qu’ils soient joueurs ou câlins, les interactions entre nos chats et nous sont à leur bon vouloir: ce sont eux les maîtres du temps et du tempo. A nous de décoder leur humeur, et ne pas prendre ombrage s’ils s’esquivent.
Queue dressée en point d’interrogation quand nous rentrons, nos chats nous accueillent avec le sourire, se glissant dans nos jambes pour nous accompagner le plus souvent dans la cuisine si nous n’avons pas laissé assez à manger pour la journée! Mais quand la queue de notre chat se met à battre la mesure avec la régularité du métronome, c’est qu’il est passablement énervé, et demande à ce qu’on le laisse en paix.

Bon à savoir : Si les mouvements et la position de leur queue sont souvent de bons indices de leurs dispositions, le mouvement des oreilles et le diamètre de leurs pupilles indiquent si le moment est propice aux câlins, ou si l’heure du déjeuner ou de la sortie a sonné. Quand il dort, aucune discussion possible, son repos est sacré !

 

Chasseur impénitent

Longtemps obligé à chasser pour se nourrir, le chat familier d’antan passait le plus clair de son temps d’éveil à traquer la souris et les petits rongeurs, sachant qu’il fallait qu’il en traque dix pour en manger une. Invité ou non dans les maisons et à nos tables, il n’y trouvait souvent qu’un bol de lait mais souvent une bonne âme prête à le caresser. Nos chats d’aujourd’hui en ont gardé certainement trace, qui quémandent une caresse au passage, vont et viennent, en persistant à chasser même si leur repas tombe tout prêt dans leur écuelle. Bien sûr, quand ils miaulent dès potron-minet pour qu’on leur ouvre la porte, nous protestons, le temps que leur insistance ait raison de notre résistance, et nous fondons quand ils tambourinent des pattes pour rentrer, nous rapportant fièrement une souris en guise de présent !

Aimer c’est respecter l’autre, dans son rythme et ses envies. Les chats ont un art consommé pour nous mener par le bout de leurs moustaches, même s’ils s’autorisent, eux, toutes les fantaisies pour  bousculer  nos agendas, histoire de nous prouver qu’ils nous aiment plus que tout !

 

Par


Pourquoi mon chat dort-il sur mes vêtements ?

Les chats sont définitivement des animaux uniques et souvent un peu excentriques. C’est pour ça que nous les aimons tant.

Ils ont leurs petites habitudes et ont des préférences bien spécifiques au quotidien. Par exemple, certains chats préfèrent dormir en hauteur alors que d’autres préfèrent se cacher dans un placard. Et certains chats vont préférer dormir sur vos vêtements !

chat-vetements

 mon chat dort sur mes vêtements

Pourquoi mon chat dort-il sur mes vêtements ?

Il est fort probable que cette tendance à adopter certaines habitudes vienne de l’instinct de survie des chats hérité de leurs ancêtres sauvages. Les animaux dépendent d’un nombre de besoins bien définis : manger, boire, s’abriter et être en sécurité.

Lorsque les chats sauvages vivent en groupe, ils partagent ces ressources. Ils signalent les uns aux autres la valeur de ces ressources et les limites du territoire en plaçant des marqueurs olfactifs. Les phéromones font partie du monde sensoriel des chats. C’est un peu comme si nous laissions des notes avec des informations sur les objets que nous croisons.

Si votre chat se sent comme « votre enfant » ou comme un membre de votre famille, il aura sûrement plus l’impression d’être en sécurité avec des objets qui portent votre odeur.

Vos vêtements portent votre odeur et votre chat l’interprète comme si vous lui disiez « J’ai vérifié toutes ces choses, c’est sans risque, tu peux y aller ! ».

Si votre chat se couche sur vos vêtements cela peut également être lié au fait qu’il les trouve doux et confortables. Il s’y installe même sûrement lorsque vous n’êtes pas à la maison.

Votre chat aime s’allonger sur vos vêtements à tel point que vous pourriez porter un t-shirt et le lui offrir afin qu’il s’en serve de lit. Les objets familiers et confortables portant votre odeur peuvent faire en sorte que n’importe quel endroit ressemble un peu plus à la maison. Si vous devez laisser votre chat hors de la maison, lors d’un voyage ou d’une opération à l’hôpital par exemple, pensez à lui donner des vêtements que vous avez portés pour l’aider à supporter votre absence.

Essayez d’imaginer le monde à travers les yeux (ou le nez) de votre chat. Nous les Hommes sommes complètement incapables de sentir autant d’odeurs. Nous sommes également incapables de leur demander s’ils se sentent en sécurité. Pour que votre chat soit heureux, essayez différentes choses et faites tout ce que vous pouvez pour rendre son environnement le plus parfait possible.

Et vous, votre chat dort-il sur vos vêtements ? 

 

 

source : iheartcats


Au secours, mon chat est insomniaque

Au secours, mon chat est insomniaque

Du quart d'heure de folie…

Beaucoup de chats, le soir venu, ont leur petite crise de folie : durant une quinzaine de minutes en moyenne, ils courent très vite en tous sens, grimpent au mur ou le long des rideaux, dérapent, miaulent, grondent, sautent sur vos genoux comme prêts à vous griffer… puis s’interrompent subitement comme si de rien n’était. Ce « quart d’heure africain » comme on le surnomme parfois est en réalité une crise d’activité. En quelques minutes, le chat trop sédentaire va ainsi concentrer toutes la dépense énergétique dont il n’a pas bénéficié au cours de sa journée. Ce phénomène se produit rarement en plein jour, mais, plus naturellement, au crépuscule, à l’aube, voire au beau milieu de la nuit, moments où le besoin d’activité du chat touche à son paroxysme.

 

À la nuit blanche

Un quart d’heure, ça va, toute une nuit bonjour les dégâts. Insomnies, manque de concentration, fatigue, irritabilité : depuis que votre félin favori a décidé de vous garder éveillé toutes les nuits, votre vie avec lui est devenue un enfer. Tandis que vous cherchez désespérément le sommeil, l’animal s’amuse à sauter sur vos doigts de pied au moindre mouvement sous la couette, ronronne lourdement au creux de votre oreille et vous griffe amoureusement le visage lorsqu’il se sent trop délaissé. S’il n’a pas accès à votre lit, ni même à votre chambre, c’est alors par le bruit qu’il cherchera par tous les moyens à attirer votre attention. Coups de griffe contre la porte, miaulements incessants, objets qui tombent à grand fracas : quand M. Chat décide de se faire entendre, il sait comment s’y prendre, contrairement à vous. Car, il faut bien l’avouer, plus vous essayez de le réprimander, plus il s’en donne à cœur joie. Vous avez beau le chasser rageusement de la main, le gronder, voire faire voler votre savate à travers la pièce, minou continue de plus belle, ayant finalement obtenu ce qu’il voulait : vous réveiller !

 

Quelles solutions ?

La première des mesures à prendre est celle de l’indifférence. Montrez-vous plus têtu que votre chat et, même si la colère vous démange, ne réagissez pas. Seule votre absence de réaction démontrera au chat que ses efforts sont vains… et lui donneront peut-être envie d’y renoncer. Quinze jours de ce régime boudeur devraient le mettre sur la piste. À ce premier palliatif, il faut bien sûr ajouter des solutions plus ciblées. Le but : augmenter l’activité diurne de l’animal de manière à lui donner envie de se reposer un peu la nuit. L’accueil d’un nouveau compagnon de jeu, comme un chien ou un autre chat, s’avère souvent une solution efficace, mais pas toujours envisageable. Et si minou, n’a guère la chance de pouvoir se divertir avec un autre animal, c’est à votre imagination qu’il va falloir faire appel pour l’amuser et l’obliger à se dépenser. L’idée ? Transformer son espace de vie en minijungle pleine de surprises et de chausse-trappes. Mobiles, balles, plumes, croquettes dissimulées : aménagez et renouvelez régulièrement le décor pour aider votre animal à évoluer dans un environnement où il se sent sollicité. Et n’oubliez pas caresses et câlins qui valent, pour lui, tous les jouets du monde…

 

SOS insomnie

Si l’agitation nocturne s’explique le plus souvent par un manque d’activité, elle peut cependant révéler un trouble plus insidieux et plus profond. Stress, angoisse, malaise général… Envisagez toutes les causes et ne négligez aucune piste. Le cas échéant, n’hésitez pas à aborder le sujet avec votre vétérinaire.

 

 

http://loisirs.lemessager.fr/magazine/animaux/chats/article/au-secours-mon-chat-est-insomniaque.html

error: Contenu protégé !!!