LA MALADIE DES GRIFFES DE CHAT

 

La maladie des griffes du chat est une pathologie qui nous concerne nous, les humains. Je pensais qu’il était important d’en informer tous les propriétaires de chat puisque c’est très facilement transmissible à l’homme.

Appelée aussi la lymphoréticulose bénigne d’inoculation, c’est une maladie infectieuse bactérienne zoonose, c’est à dire qu’elle se transmet réciproquement de l’animal à l’homme. Son temps d’incubation peut aller jusqu’à 60 jours (un chat guéri peut être réinfecté par la suite) et même si votre chat domestique n’est pas infecté à la base il pourrait devenir porteur de la maladie par simple contact avec un chat errant et ses puces. Une simple morsure ou griffure suffit à la transmission à l’homme.

Symptômes :

Tout d’abord apparition d’une papule (espèce de bouton qui n’est rempli d’aucun liquide, comme un gonflement de la peau) à l’endroit griffé/mordu qui disparaît. Puis hypertrophie de ganglion lymphatique.  Autres symptômes possibles : fièvres, myalgies, maux de tête, perte de poids, éruption cutanée, vasculite et conjonctivite. Symptômes plus graves : endocardites, encéphalites.

Traitement :

On traite le chat et l’humain avec des antibiotiques mais il n’existe aucun vaccin (donc possibilité de re infection par la suite). Une hygiène de vie est aussi demandée comme traiter le chat contre les puces, ne pas laisser un chat vous lécher une plaie, éviter les morsures et griffures (comme si on aimait ça), vous laver les mains et désinfecter si vous êtes griffé ou mordu par un chat que vous ne connaissez pas (et même connu d’ailleurs), etc.

Pourquoi j’en parle de cette maladie qui semble donc “bénigne” ? Parce que depuis quelques années je suis (du verbe suivre) une jeune fille sur Youtube, une américaine, et récemment elle a été atteinte de cette maladie (cat scratch fever en anglais) : la vue d’un de ses yeux a fortement baissé, jusqu’à laisser apparaitre un gros point noir au milieu de son champs de vision. Puis son deuxième oeil a été atteint, et les pronostics des médecins ne sont pas bons du tout : elle aura à terme une paralysie de la face, et ils n’ont aucun remède pour elle. Le comble c’est qu’elle a toujours été dans une ferme blindée d’animaux en tout genre (chevaux, chèvres, vaches, chiens, chats par dizaine, ratons laveurs, furets, tortues, écureuils, etc etc etc.) et depuis quelques mois elle a déménagé en ville dans un appartement où elle a adopté… un chat. Un simple chat qui lui a transmis cette maladie, même si tout porte à croire qu’ayant vécu dans une ferme elle aurait pu développer une certaine résistance à ça.

Bref, donc… Faites attention !!

pathologie infectieuse